Menu Fermer

Reptiliens

Je partage le Ministre !

CERTES l’humeur du moment est joyeuse et insouciante mais cela ne doit pas nous éloigner de la prégnance des réalités : une équipe de chercheurs canadiens de Colombie Britannique vient de découvrir des sursauts radio répétés provenant d’une galaxie située à quelques 1,5 milliard d’années-lumières de Paris. Cette très brève séquence a pu être enregistrée à une fréquence exceptionnellement basse de quatre-cents MHz et a donné lieu à toutes formes de conjectures.

La France qui ne recule jamais devant les défis scientifiques ambitieux a décidé de constituer une commission spécialisée dont l’objectif a été de déchiffrer ces signaux galactiques et dont le salaire du président n’excède pas vingt mille euros. Il est apparu évident qu’en considérant mon origine extra-terrestre que personne n’ignore, la commission devait s’adjoindre mon expérience incontestée puisque je suis le dernier locuteur d’une langue maternelle chérie mais évaporée : le klingon.

J’ai pu immédiatement faire taire les rumeurs les plus fantaisistes au risque de décevoir scientifiques et ufologues énervés : les signaux reçus n’ont rien de commun avec le klingon dont la fréquence radio longitudinale est d’environ deux mille MHz, en tenant compte des variations saisonnières. Toutefois nous avons pu progresser dans l’interprétation des signaux en comparant la gamme fugique propre à l’émission radio du klingon ou de toute autre langue extra-terrestre – on en compte une vingtaine sur Terre – avec celle des sursauts radios enregistrés, compte-tenu du principe de simultanéité réduite engendrée par les cadences incises. Jusque là, tout le monde peut comprendre les évidences auxquelles notre commission fut confrontée et il suffisait donc d’appliquer une simple règle de trois pour obtenir la signification lumineuse qui s’est imposée à la communauté scientifique internationale. À quelques nuances près dues à des pollutions radios dont l’origine a été identifiée comme provenant d’Orelsan et de Céline Dion, le sens de ce sursaut radio est donc désormais parfaitement limpide et se traduit comme suit : « Finis ton assiette ! »

Chacun peut saisir avec gravité la portée considérable d’un tel message provenant du fin fond de l’espace et c’est donc avec solennité et conscience des enjeux de paix intergalactique que le Gouvernement, sur instruction du Président de la République, a décidé de proposer la rédaction d’une réponse interstellaire circonstanciée capable de porter la voix de la France vers des contrées inaccessibles encore mais que nous aimons déjà. Dans le désir jamais démenti de construire une démocratie participative énergique et après consultation à coups de matraque des organisations syndicales, des autorités scientifiques, des employés du gaz, de François Bayrou et des Gilets Jaunes emprisonnés, je puis donc annoncer la teneur du message radio qui a été retenu et nos puissants radiotélescopes émettront prochainement la puissante formule suivante : « Dans tes rêves ! »

Avec cette initiative phénoménale couronnée d’un succès qui sidère le monde, on voit bien que le Gouvernement ne ménage aucun effort pour convaincre les Français turbulents vêtus de jaune qu’on ne leur cache rien, qu’on leur dit tout et qu’il serait temps de lâcher l’affaire.